email arlette vaillant    



NE SE RECLAME DE RIEN NI DE PERSONNE

Ce site propose en toute indépendance des longs métrages de fiction en salles.

                         afcae                                  acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion                 

QUELQUES SALLES DU PAYS DE SAINT-MALO

6 Mai 2015




René Féret



"Il y a des coïncidences dont on aimerait bien se passer.

Nous avons appris avec stupéfaction le décès de René FERET qui nous a quittés dans la nuit de Lundi à Mardi à l’âge de 69 Ans, alors que son dernier film Anton TCHEKHOV 1890  (sorti le 18 Mars) est à l’affiche à DINAN cette semaine et à DINARD à partir du 5 Mai (décision de programmation que nous avions pris avant même la sortie nationale).

René était un homme chaleureux et passionné. Son œuvre, au travers des 18 films réalisés, il l’a forgée à force de ténacité dans des conditions parfois difficiles. C’était un vrai artisan du cinéma.

Après son premier film HISTOIRE DE PAUL (1975) qui a reçu le prix Jean VIGO, il s’est fait connaître du public avec son second film LA COMMUNION SOLENNELLE, sélectionné en compétition à Cannes en 1977, qui a réalisé 500 000 entrées. Par contre les années 1980 à 1987 seront très difficiles. Il connaitra 4 échecs successifs (FERNAND, L’ENFANT ROI, MYSTERE ALEXINA et L’HOMME QUI N’ETAIT PAS LA). Après cette traversée du désert, il décide d’assurer la maîtrise totale de ses films (depuis l’écriture jusqu’à l’exploitation en salles, avec depuis 1992, Fabienne sa femme qui assure le montage de ses films et la production, sans oublier  la présence de ses enfants au générique de plusieurs de ses films). A partir de là, il dose subtilement ses réalisations entre des films sensibles et délicats qui s’inspirent de sa vie personnelle ( BAPTEME, LA PLACE D’UN AUTRE, LES FRERES GRAVET, IL A SUFFI QUE MAMAN S’EN AILLE, L’ENFANT DU PAYS), les sujets de société (regard sur la maladie :COMME UNE ETOILE DANS LA NUIT, regard sur la vieillesse : RUE DU RETRAIT) mais aussi des films d’époque (NANNERL LA SŒUR DE MOZART, MADAME SOLARIO, ANTON TCHEKHOV). Curieusement, il ne réalisera qu’une seule comédie avec une bande de copains : LE PROCHAIN FILM, alors que tous ceux qui connaissaient René savaient qu’il était bon vivant.

ANTON TCHEKHOV 1890 sera son dernier film. Tout en luttant contre la maladie pendant un an, il réussira à achever ce film et assurer sa sortie en salles. A peine six semaines après, il lâche prise en laissant une œuvre remarquable saluée par toute la profession.

 

Nous sommes bouleversés par sa disparition, car René et Fabienne , au fil des années sont devenus des amis. René est venu à DINARD pour la première fois présenter  BAPTEME et le MYSTERE ALEXINA et depuis il est venu presque chaque année à DINAN ou DINARD présenter tous ses films. Au total, il aura présenté 12 films sur les 18 réalisés. Seul son dernier manquera à cette belle fidélité. Au fil des années, il a su conquérir le public local qui répondait présent à chacune de ses présentations.

Emeraude Cinéma a participé à la production du film L’ENFANT DU PAYS.

Le seul moyen de lui rendre hommage aujourd’ hui est de venir nombreux voir son dernier film…."

Claude LAGREE




Anaïs Demoustier
 dans "Caprice" d'Emmanuel Mouret




"Pieta"
de Kim Ki-Duk
 


 A voir !!!







Cinema 35Cinema ArvorEmeraude CinémaTNBacid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion