Iceman

edito


    email arlette vaillant       Facebbok


NE SE RECLAME DE RIEN NI DE PERSONNE

Ce site propose en toute indépendance des longs métrages de fiction en salles.

acid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion                              afcae   
 Plus d'info sur AFCAE : ici



LES SALLES DU PAYS DE SAINT-MALO


 
5 Septembre 2018


Cinavaillant reprend son édito !

La Religieuse
de Jacques Rivette



En 1965, à l’annonce du tournage d’un film d’après le roman de Diderot, des associations de religieuses et de parents d’élèves de l’enseignement privé protestent auprès du ministre de l’Information A. Peyrefitte. L’autorisation de tourner à l’abbaye de Fontevrault est retirée au réalisateur qui trouve refuge en Avignon, municipalité socialiste. Pour calmer les inquiétudes, il modifie le titre de son film en "Suzanne Simonin, la religieuse de Diderot". En 1966, la commission de contrôle interdit le film aux –18 ans. Insuffisant pour le nouveau secrétaire d’Etat Y. Bourges, qui prend sur lui de l’interdire complètement car "de nature à heurter gravement (…) une très large partie de la population". Scandale. La ville de Bourges parle de se débaptiser en "Diderot" ou "Rivette", le roman est réédité pour répondre à la demande, tandis que le ministre de la Culture A. Malraux envoie quand même le film à Cannes où on découvre un film austère et digne, en aucun cas provocateur. En 1967, l’interdiction est levée pour vice de forme et le successeur de Bourges, R. Gorse, autorise la sortie pour les +18 ans. Il est accessible à tous publics depuis 1988.

Avec Anna Karina




Bande annonce de la version restaurée ici


'Censuré ! La Religieuse de Jacques Rivette'

(Affaires Sensibles sur France Inter)

 à écouter  ici





Cinema 35Cinema ArvorEmeraude CinémaTNBacid - Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion

²